Dix bonnes raisons d’investir dans une nouvelle paire de balais d’essuie-glace

Les balais d’essuie-glace de votre véhicule sont mis à rude épreuve tandis que des tempêtes hivernales font rage partout en Amérique du Nord – des tempêtes de verglas dans les montagnes de la Sierra et sur la côte atlantique aux ouragans dans le sud-est.

« Les lames tout en caoutchouc bon marché deviennent très rigides par temps froid et commencent à claqueter et à faire du bruit parce qu’elles ne peuvent pas bien glisser sur la surface de votre pare-brise », dit Jeffrey Ross, superviseur de la gestion des produits chez Continental Automotive.

L’exposition au soleil d’été lessive les résines des lames et les rend cassantes. Les autres signes de l’usure des lames comprennent le frottement, le grattage, les vibrations et l’espace laissé entre le pare-brise et le bras lors du mouvement de ce dernier.

Les personnes qui vivent dans des climats où il y a de la neige devraient envisager d’utiliser des « lames d’hiver ». Elles sont munies des couvre-lames conçus pour protéger l’assemblage d’essuie-glace et balayer l’accumulation de neige.

Voici quelques suggestions pour sélectionner les bonnes lames :

  • Remplacez les lames si elles frottent ou grattent la surface, étalent la saleté, laissent des stries ou claquent.
  • Utilisez des lames « d’hiver » si vous habitez dans des régions où il y a de la neige et du gel.
  • Vérifiez le nombre de points de pression pour le dégagement au-dessus de la surface du pare-brise.
  • Évitez les lames qui contiennent de nombreux prolongements métalliques qui peuvent faire décoller l’assemblage du pare-brise lorsque le vent est fort.